Découverte de Santorin

Les maisons impeccabelement blanches face une mer aussi bleu que le ciel : bienvenue à Santorin. Derrière cette image de carte postale que l'on a tous en tête, Santorin émerveille chaque année plusieurs dizaines de milliers de visiteurs pour quelques jours à quelques semaines.


Santorin, la Grèce rêvée


Située en pleine mer Égée au coeur des Cyclades (au Nord de la Crête), Santorin est un ensemble de petites îles qui s'articulent autour de l'île la plus importante (Santorin). Résultant d'une énorme explosion datant de l'antiquité qui lui a soufflé une bonne partie de ces terres, l'archipel de Santorin est désormais tourné vers la caldeira : cette imposante construction géologique est le reste de l'explosion. On y trouve les fragments de l'île initiale avec en plein milieu un profond cratère immergé. Au milieu, deux petits îlots volcaniques poussent au fil des années. Car à Santorin, le volcanisme est loin d'être éteint.


Santorin et le tourisme


Mais ce que viennent chercher les touristes, ce sont les somptueux paysages baignés de soleil, les charmantes maisons aux couleurs éclatantes et le soleil de Grèce. En été, il ne pleut pas et il fait chaud : idéal pour les vacances. Mais attention, Santorin étant de plus en plus recherchée, il y a souvent foule... surtout lorsque les paquebots débarquent leurs flots de croisièristes qui montent difficilement jusqu'au village principal (Fira) les quelques deux cent mètres qui séparent la rive du centre du village. 


Villages de Santorin


À part Fira, la ville animée de l'île, la majorité des suffrages se portent sur Oïa, située à l'extrémité Nord Ouest de l'île. Réputée pour ses couchers de soleil, le village d'Oïa l'est aussi désormais pour ses boutiques de luxe (et les prix qui vont avec). Les villages de la côte Est et du centre de l'île sont moins prisés et donc moins cher mais ce sera au détriment de la vue sur la caldeira. Ça ne veut pas dire qu'outre Fira et OÎa, il n'y a pas d'intérêt à se rendre sur Santorin, loin de là, mais que la vue est plus classique : la mer, les plages de sable noir, ça reste un vrai paysage de vacances.


À Santorin, que faire ?


La mer, bien évidemment est une des activités phares et cela se conjugue de 100 façons différentes : plage, loisirs nautiques, snorkelling et plongée, balade en kayak ou en voilier, excursions dans les îles de l'archipel et dans les îles un peu plus éloignées (à la journée minimum), visite des îlors volcaniques...


Sur terre, les sites archéologiques sont un peu arides mais sympa malgré tout : Akrotiri et la ville engloutie est pleine de promesse surtout quand on sait que l'immense site de fouille n'est exploré qu'à 5%.


Et puis, il y a la gastronomie et la vigne car sur cette terre difficile pousse des produits endémique à la saveur particulière. Les restaurants et les tavernes mettent bien évidemment les produits de la mer à l'honneur mais les cultures locales doivent être goûtées même si elles sont parfois un peu chère.


Quand venir à Santorin ?


Côté saison, c'est simple : de mai à mi-juin, c'est calme et le temps est doux. La baignade peut-être un peu fraîche. En été, canicule et foule dense. Puis jusqu'à mi-octobre, mer chaude et climat idéal sans trop de monde.


Vous trouverez plus d'informations ici : santorintourisme.com
Découverte de Santorin